Skip to content

MALI : Un pays MUSULMAN où la BIÈRE a rapporté plus de 47 MILLIARDS de FCFA à CASTEL, en 2015

Castel, la société française de production et de distribution de boissons alcoolisées a fait cette année un chiffre d’affaire de 72 millions d’euros au Mali, soit un peu plus de 47 milliards de F CFA.

Selon Jeune Afrique, qui a obtenu ces chiffres auprès de la deuxième multinationale française en Afrique, Castel « module son offre de bières en fonction du pays d’implantation ». Au Mali, Beaufort, Castel, Flag et Guiness sont les principales marques de bières produites ou distribuées par la société française via sa filiale malienne Bramali.

Cette manne financière amassée par une société spécialisée dans les boissons alcoolisées peut sembler invraisemblable dans un pays dont la population est composée à plus de 90 % de musulmans. En comparaison à un pays voisin, le Niger, proportionnellement semblable au nôtre, le chiffre d’affaire annuel de Castel y est presque sept fois inférieur par rapport au Mali. En islam, la consommation d’alcool, jugée « haram », est formellement interdite. Rares sont les maliens se réclamant de la religion musulmane qui osent admettre leur penchant pour l’alcool. Cependant, on peut facilement faire le constat d’une consommation de plus en plus croissante de boissons alcoolisées chez les jeunes maliens. La nuit, dans les fêtes, boites et autres lieux de réjouissance entre jeunes, on peut souvent tomber sur des adolescents qui n’ont aucun complexe à s’afficher avec des bouteilles d’alcool. Dans les morceaux de rap, se vanter de consommer des marques prestigieuses de bières n’est plus tabou. Certaines stars du rap malien ont même franchi la limite de se montrer dans leurs clips en train de s’enivrer.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :