Skip to content

#FreeMoussa… encore

L’humanitaire Moussa est toujours injustement incarcéré au Bangladesh. Le journal en ligne al Kanz nous apprend que le député et ancien ministre Benoît Hamon a eu l’initiative louable d’écrire une lettre à Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères, pour l’interpeller sur les actions menées pour libérer Moussa. Lettre resté sans réponse. Vous trouverez l’article al Kanz et la lettre de Monsieur Hamon ici.

A la fin de l’article on nous invite à solliciter aussi notre ministre à cette adresse: laurent.fabius@diplomatie.gouv.fr

Ce que j’ai fait. Alors à vous de jouer. Si vous ne voulez pas écrire vous pouvez tout aussi bien mettre le lien de l’article al Kanz, cela sera tout aussi éloquent.

Voici ma lettre:

« Monsieur le Ministre,

Vous avez sans doute entendu parler de cet humanitaire injustement incarcéré au Bengladesh. Ce citoyen français engagé pour aider les plus opprimés du monde selon l’ONU. Emprisonné pour être venu au chevet des Rohingyas de Birmanie. Moussa.

Un nom à la sonorité coupable… coupable autant aux oreilles du gouvernement bangladais, qu’aux oreilles du gouvernement français semble-t-il, qui reste sourd aux appels à l’aide de son peuple. Plus de 400 000 signatures pour la libération de Moussa, et pourtant vous semblez aussi sourd que muet.
….

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :