3 pratiques qui invalident la lutte sénégalaise en islam


1./ L’association

Avant et pendant leur combat, les lutteurs ont pour habitude d’attacher sur toutes les parties de leur corps des gris-gris. Ceci dans le but de se protéger des attaques de son adversaire aussi bien sur le plan physique que mystique. Ce qui veut dire que ces lutteurs rendent visite aux Marabouts, féticheurs qui leurs commandent de faire toutes sortes de mauvaises pratiques: Sacrifices d’animaux, déterrer des morts, se verser des « potions magiques », attacher des talismans etc…

Ceci s’appelle de l’association et est unanimement interdit en islam. Car l’association est le seul des pêchés qu’Allah ne pardonnera pas.

«Certes ALLAH ne pardonne pas qu’on LUI donne quelqu’associé. A part cela, IL pardonne à qui IL veut. Mais quiconque donne à ALLAH quelqu’associé commet un énorme péché.»
[Sourate 4, Verset 48]

2./ Montrer la awra (certaines parties du corps)

Durant le combat, les lutteurs ne restent qu’avec leur « guimb ». Ce qui met à nu une partie de leur corps qui doit, aux yeux de l’islam, rester cachée (La partie allant du nombril aux genoux pour les hommes).

Selon Abou Sa’id , le Prophète (Paix et Salut sur Lui) a dit :
« L’homme ne doit pas regarder chez un autre homme ce qu’il convient de cacher (awra). De même, la femme ne doit pas regarder chez une autre femme ce qu’il convient de cacher. Il ne convient pas non plus à l’homme de se coucher à côté d’un autre homme sous un même drap, et il en est de même pour la femme. » [Muslim]

3./ Frapper le visage

Durant le combat toujours, le lutteur a la possibilité de frapper le visage de son adversaire. Il s’en suit des scènes terribles.

En effet, Boukhari a rapporté d’après Abou Houreira que le Prophète a dit : « Quand l’un de vous se bat qu’il évite le visage. ».
Il en est de même pour les animaux : il est illicite de les frapper ou de les marquer sur le visage. Abou Dawoud a rapporté d’après Djaber, que le Prophète, a dit lorsqu’il a vu un âne qui portait  des marques sur le visage : « Ne savez-vous pas  que j’ai maudit celui qui marque un animal sur son visage ou le frappe sur son visage ? ».

Qu’Allah nous aide dans la da’wah et nous guide sur le droit chemin.

Une réflexion sur “3 pratiques qui invalident la lutte sénégalaise en islam

  1. Pingback: Dakar: Tradition, Magie und ein großes Geschäft

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s