Skip to content

Indonésie, deux litres d’essence offerts pour une lecture du coran

Pour promouvoir la lecture du Coran durant le mois saint, cinq stations-service indonésiennes de la compagnie nationale Pertamina offrent à leurs clients 2 litres d’essence contre la lecture d’un chapitre du Livre.

Ramadan à Djakarta, capitale du plus grand pays musulman au monde. A l’entrée des stations service Pertamina, une affiche attire l’attention des consommateurs : «un chapitre du Coran lu, deux litres de carburant offerts».

La Pertamina est une société publique. L’Etat indonésien entend à travers cette initiative encourager les fidèles à lire le Coran. Le choix s’est naturellement porté sur le mois du Ramadan, mois d’ascèse et de dévotion par excellence, durant lequel il est de coutume de lire l’intégralité du Coran. Le Livre est ainsi conventionnellement divisé en trente parties de longueur sensiblement égale appelées ajzâ’(singulier : juz’). C’est la lecture de l’un de ces trente ajzâ’ ou chapitres qui donne le droit à deux litres d’essence gratuits.

Une campagne qui a rencontré un franc succès : les salles de prière aménagées dans cinq stations-services du réseau Pertamina ne désemplissent pas. Elle se poursuivra tout au long du mois saint.

Une démarche fondée sur la confiance et l’honnêteté

Sur le plan pratique, il suffit de remplir un formulaire d’inscription, puis de se diriger vers la salle de prière, de prendre un exemplaire du Coran et de lire un juz’ de son choix. Les participants ne sont pas surveillés, et ne doivent pas rendre de compte aux employés de Pertamina. L’ensemble de la démarche se fonde sur la confiance et l’honnêteté, des vertus fondamentales en islam.

«Il s’agit pour nous d’exprimer notre considération à l’égard de ceux qui aiment lire le Coran. Nous leur offrons deux litres d’essence pour chaque sourate du Coran qu’ils auront lue», a déclaré Arif Budiman, gérant de la station-service Pertamina de MT Haryono, avant d’ajouter : «Nous ne le faisons pas pour le profit.»

Les actions pieuses revêtent en effet une importance particulière durant le mois sacré.
À l’unisson avec les musulmans du reste du monde, les 225 millions de fidèles indonésiens (90% de la population totale) fêteront le 6 juillet prochain l’Aïd al-Fitr, qui clôt le mois de Ramadan.

Source: ZamanFrance

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :