L’enseignant: Oustaz Mouhamed Lamine Dramé


Oustaz Mouhamed Lamine Dramé ne veut pas être confiné au rôle de prêcheur. Agé d’un peu plus de 40 ans, l’animateur à la 2Stv pense que tous ceux qui parlent de religion ne sont pas forcément des prêcheurs. « La religion est un système de vie qui aborde des thèmes relatifs à l’économie par exemple. Alors que le prêche vise à atteindre la sensibilité des croyants, pour les pousser à se remettre en cause et préparer leur futur. Personnellement, je me considère comme un enseignant ». Dans ce sens, dit-il: « J’analyse les maux de la société du point de vue politique, économique, etc. J’aborde aussi des thèmes plus larges qui ont tous des rapports avec la religion. »

Originaire du Saloum, précisément d’une localité située non loin de Keur Madiabel, l’animateur de l’émission « Alhamine », depuis 3 ans, a démarré sa formation coranique à « Dahra », une zone du centre du Sénégal. Mouhamadou Lamine Dramé est aussi passé par Diourbel, avant d’atterrir à Dakar où il a été accueilli dans une école franco-arabe. Pour ses débuts à la télévision, il était le chroniqueur religieux de l’émission Grand Rendez-vous, co-animée par Alioune Ndiaye et Mamadou Sy Tounkara. Oustaz Mouhamadou Lamine Dramé n’a aucun problème avec les gens de sa génération.

Loin d’être marginalisé, il est plutôt adulé et très suivi. « J’ai des disciples parmi ma génération. Ils sont très intéressés par ce que je fais et considère souvent que je fais moins que mon âge », révèle-t-il.

Source: Sen360

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s