Skip to content

Cheikh Mouhidine Samba Diallo sur le festival « Salam » de Youssou Ndour : « Son festival n’est qu’égarement »

Youssou Ndour aura passé un quart d’heure salé à Sagn Bambara, une cité religieuse située à quelques lieues de la commue de Kaolack.  Pour cause, il a été sévèrement attaqué par le chef religieux Cheikh Mouhidine Samba Diallo. Profitant de la clôture du récital de Coran annuellement organisé à la fin du mois du ramadan, le marabout Khadr s’est offusqué de la tenue du festival Salam organisé par le roi du Mbalakh durant le mois de la diète.
« Ce qu’il a fait n’a rien à voir avec l’Islam. Convoquer des personnes armées de tambours, de clairons dans une grande salle juste pour faire de l’animation au nom de l’Islam est à bannir et à dénoncer. C’est du trompe-l’œil ce qu’il a fait et n’a rien à voir avec le ‘’ salam’’ . Les musulmans doivent bannir le folklore car l’Islam est une religion pure. Nous sommes préoccupés par ce qui se passe dans le monde musulman. Salam c’est éteindre le feu qui couve en Syrie, en Somalie, au Yémen ou en Birmanie. Nous n’avons pas le droit de jouer! »
Cheikh Mouhidine Samba Diallo de clôturer son speech en demandant à Youssou Ndour de réserver tout cet argent dépensé dans le cadre du festival au soutien des démunis de ce pays qui tendent la main matin et soir…

Source: Dakaractu

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :