Skip to content

Aux origines de la Tamkharit (Aachoura)

Le 10e jour du mois de Muharram, premier mois du calendrier musulman, correspond au Achoura communément appelé Tamkharit au Sénégal. Une certaine opinion a longtemps pensée que le Achoura (10e) correspondait au premier jour de l’année musulmane. Achoura est célébré de moult manières dans les pays musulmans où se mêlent traditions locales et islam. Toutefois, dans les lignes qui suivent, le but est de chercher à comprendre l’origine de cette célébration et les interprétations qu’en donnent les théologies juives, chrétiennes et musulmanes.

La lecture des sunnites

Chez les musulmans sunnites, les dires relatifs au jeûne de Achoura ne sont pas facilement conciliables de prime abord. A ce sujet, Moncef Zenati donne une interprétation qui nous semble satisfaisante et dont nous exposons les grandes lignes dans ce qui suit (Cf. http://havredesavoir.fr/la-verite-sur-le-jeune-du-jour-de-ashoura/).

Dans les traditions jugées authentiques par les oulémas sunnites, Achoura était connu des arabes et la tribu des Quraychites à laquelle appartient le prophète Muhammad (PSLF) pratiquait le jeûne en ce jour sans que l’on sache clairement à quoi de sacré ce jour était associé. Selon notre mère Aicha, épouse du prophète (PSLF), ce dernier s’adonnait à ce jeûne avant son émigration vers Yathrib, future Médine en 622. Lorsque le Coran institua l’obligation du jeûne du mois de Ramadan, le Prophète déclara que le jeûne de Achoura relevait désormais du surérogatoire, le jeûnait qui voulait et ne le jeûnait pas qui ne voulait pas.

D’autres traditions ajoutent…

Source : Aux origines de la Tamkharit : Que célèbrent juifs, chrétiens e…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :