IRAK : Ce que Saddam Hussein a dit lors de son interrogatoire


Il y a dix ans, le 30 décembre 2006, était pendu le dirigeant irakien Saddam Hussein. Dix ans plus tard, c’est cette date qu’a choisie John Nixon, le premier analyste de la CIA à l’avoir interrogé après sa capture en décembre 2003, pour publier un livre témoignage L’interrogatoire de Saddam Hussein. Un livre-choc dans lequel il affirme que la CIA et l’administration américaine sont restées prisonnières d’une vision fausse du dictateur irakien.
Les Etats-Unis avaient « beaucoup de choses à apprendre »
Il dévoile dans son ouvrage un épisode de la chute du dirigeant restée jusqu’ici inconnu, rapporte Atlantico. Le 13 décembre 2003, après la capture de Saddam Hussein, les Etats-Unis se questionnent. Comment a-t-il ou quitter la capitale ? Avec quel soutien ? Mais alors qu’il est interrogé par John Nixon, le dirigeant irakien fait une proposition inattendue. « Pourquoi ne me questionnez-vous pas sur la politique ? », demande-t-il, affirmant qu’il y a « beaucoup de choses à apprendre ».
Quand il est par la suite interrogé sur la présence d’armes de destruction massive, il répond en ironisant. « Vous avez trouvé un traître qui vous a mené à moi. Il n’y a donc pas un traître pour vous dire où sont ces armes ? » Il affirme que son pays « n’est pas une nation terroriste », qu’il n’avait « aucun contact avec Ben Laden ». Il niera d’ailleurs toute implication dans le 11-Septembre, indiquant que les personnes impliquées étaient originaires d’ Arabie saoudite et le meneur d’Egypte.Un chef d’Etat « complètement dépassé »
Pour John Nixon, loin d’être un chef tout-puissant, Saddam Hussein était pendant ses dernières années au pouvoir « complètement dépassé » par ce qui se passait dans son pays.
« Il était inattentif à ce que son gouvernement faisait, n’avait pas de plan réel pour…

Street Télé Virtuelle

Il y a dix ans, le 30 décembre 2006, était pendu le dirigeant irakien Saddam Hussein. Dix ans plus tard, c’est cette date qu’a choisie John Nixon, le premier analyste de la CIA à l’avoir interrogé après sa capture en décembre 2003, pour publier un livre témoignage L’interrogatoire de Saddam Hussein. Un livre-choc dans lequel il affirme que la CIA et l’administration américaine sont restées prisonnières d’une vision fausse du dictateur irakien.
Les Etats-Unis avaient « beaucoup de choses à apprendre »
Il dévoile dans son ouvrage un épisode de la chute du dirigeant restée jusqu’ici inconnu, rapporte Atlantico. Le 13 décembre 2003, après la capture de Saddam Hussein, les Etats-Unis se questionnent. Comment a-t-il ou quitter la capitale ? Avec quel soutien ? Mais alors qu’il est interrogé par John Nixon, le dirigeant irakien fait une proposition inattendue. « Pourquoi ne me questionnez-vous pas sur la politique ? »…

View original post 447 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s