En Afrique du Sud, le mariage musulman pourrait être bientôt reconnu par l’État


Une association sud-africaine de défense des femmes a intenté, lundi 28 août, une action en justice pour forcer l’État à reconnaître, dans la loi, le mariage islamique, y compris polygame.

La Haute cour de la province du Cap occidental, en Afrique du Sud, va examiner, le 8 septembre, une action intentée lundi 30 août par le Women’s Legal Center (WLC), une organisation sud-africaine de défense des femmes, contre l’État sud-africain.

Objectif : contraindre ce dernier à reconnaître dans la loi les mariages musulmans… y compris dans les cas de polygamie. Selon l’association en effet, l’absence de reconnaissance du mariage musulman constitue une discrimination envers les femmes musulmanes.

La polygamie déjà reconnue dans les mariages coutumiers

Ni la reconnaissance à l’état civil d’un mariage religieux, ni celle d’un mariage polygame, ne seraient des nouveautés au pays de Mandela. L’État sud-africain reconnaît déjà les mariages chrétiens, et surtout les mariages coutumiers.

Au titre du respect des cultures des peuples indigènes d’Afrique du Sud, ces mariages traditionnels, non reconnus sous le régime de l’apartheid, ont été peu à peu acceptés à partir de 1994, jusqu’à être officiellement reconnus et encadrés par une loi spécifique, entrée en vigueur en 2000, le Recognition of Customary Marriage Act. […]

Lire la suite : En Afrique du Sud, le mariage musulman pourrait être bientôt reconnu par l’État

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s