A Bangui, la mosquée de Miskine renaît timidement de ses cendres


Les prières ont repris à la mosquée du quartier Miskine où il y a encore quelques mois les musulmans n’étaient pas les bienvenus. Depuis fin 2013, seule la mosquée du quartier du PK5 où se sont réfugiés tous les musulmans après les violences intercommunautaires, accueillaient les prières. Reportage.

Vendredi, à la mosquée du quartier Miskine, à Bangui. Vêtu d’un maillot de l’équipe de foot de la Côte d’Ivoire, « Ib » lance l’appel à la prière à l’aide d’un vieux mégaphone. La pluie, qui a quasiment bloqué toutes les activités dans la capitale centrafricaine, n’a pas empêché les fidèles de venir prier pour le troisième vendredi consécutif dans ce quartier où les musulmans étaient indésirables. Ils sont une dizaine à s’installer sur des nattes, sous la bâche floquée du logo du UNHCR qui sert d’abris.

« Depuis que nous avons repris, nous n’avons eu aucun problème de sécurité », se félicite Ali Oumar, imam adjoint de la mosquée de Miskine. « Il manque juste que nous puissions retourner vivre dans le quartier, afin de faire les cinq prières sur place. Mais chaque vendredi, grâce à Dieu, nous venons toujours prier ici. » […]

Lire la suite : http://www.journaldebangui.com/article.php?aid=13110

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s