Rohingyas de Birmanie : Les maîtres coraniques dénoncent un nettoyage ethnique


La fin du massacre des Rohingyas de Birmanie, c’est ce qu’exigent des maîtres coraniques réunis en Conseil supérieur. Ils ont dénoncé un nettoyage ethnique exercé sur les Rohingyas en Birmanie.

« Le Prophète nous apprend que celui qui n’est pas préoccupé par le sort des musulmans ne fait pas partie de la communauté. La prière reste l’arme de tout musulman. Vous comprenez notre profonde préoccupation face à la situation qui sévit en Birmanie où les Rohingyas sont, depuis quelques semaines, victimes de graves violences. Ils sont torturés, exploités et massacrés à la face du monde », a dit d’emblée le président du Conseil supérieur des maîtres coraniques (Csmc), Amadou Tidiane Talla, au terme d’une journée de récital du Saint Coran organisée à l’Institut islamique de Dakar au profit de cette minorité ethnique vivant en Birmanie.

Selon lui, cette absence de réaction de la Communauté internationale face à la violation des droits de ces musulmans interpelle tout le monde et exige une grande attention des organisations islamiques et autres leaders religieux du monde. « Aujourd’hui, il urge de mettre fin à ce massacre et de restaurer les droits des Rohingyas qui ont perdu tous leurs biens. Nous appelons à une mobilisation de tous les citoyens du monde épris des valeurs de paix, de justice et de tolérance », a invité M. Talla, qui ajoute que « le Csmc s’engage à continuer ce combat et ne ménagera aucun effort pour sa résolution définitive ». D’ailleurs, il compte organiser des rassemblements dans les départements du Sénégal pour appeler à une dénonciation collective « du crime perpétré contre les Rohingyas, un nettoyage ethnique ».

En outre, le Conseil supérieur créé en mars 2017 s’est félicité de la position du chef de l’Etat, Macky Sall, qui, depuis les Nations Unies, a exprimé son soutien à cette minorité musulmane de la Birmanie.

Amadou Tidiane Talla a, par ailleurs, demandé à l’Etat du Sénégal de voter une loi à l’Assemblée nationale pour que les « daaras » (écoles coraniques) soient pris en compte dans le budget national.

Source : Le Soleil – Soutien aux Rohingyas de Birmanie : Les maîtres coraniques dénoncent un nettoyage ethnique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s