Quarante ans après, le retour d’un Rohingya dans l’impasse des camps de réfugiés


L’exil a une saveur amère, et Fazol Ahmed la connaît bien. Presque quarante ans après avoir fui au Bangladesh les violences en Birmanie, puis bénéficié d’un programme de rapatriement, l’Histoire se répète pour ce Rohingya: le voilà de retour dans l’impasse des camps de réfugiés.

C’est assis sur un banc de bambous dans une allée du dantesque camp bangladais de Kutupalong, où la jungle de tentes de plastique a remplacé celle de la végétation, que l’AFP le rencontre. « La dernière fois, il y avait moins de monde », relève, en connaisseur, ce fermier au collier de barbe noire où se détachent de longs poils blancs.

Après avoir échoué une première fois au Bangladesh en 1978, lorsque sa famille a fui une vague de violences contre leur minorité dans l’État birman du Rakhine (ouest), ce musulman rohingya a cet été à nouveau perdu son foyer, et dû courir s’abriter en terre étrangère.

Comme lui, plus d’un demi-million de Rohingyas sont […]

Lire la suite : Quarante ans après, le retour d’un Rohingya dans l’impasse des camps de réfugiés

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s