Mon article sur le crédo layène, ma réponse au sieur Baytir Kâ – Imam Makhtar Kanté


Au sujet de mon article sur le crédo layène : ma réponse au sieur Baytir Kâ

Sous l’intitulé « La communauté layène apporte la réplique à Imam Ahmad Makhtar Kanté, le site « leral.net » a publié, le mercredi 11 Avril 2018, deux textes des sieurs Ibrahima Abou Samb et Baytir Kâ sur le lien « https://www.leral.net/La-communaute-layene-apporte-la-replique-a-Imam-Ahmad-Makhtar-Kante_a223903.html ».

Baytir Kâ écrit : « Depuis 138 ans et sans relâche, des individus d’une probité intellectuelle douteuse, s’attaquent de manière éhontée aux layennes et particulièrement à la mission prophétique de Seydina Limamou Laye (PSL). En réalité, c’est comme une mode pour ces gens (comme Ahmadou Kanté) en mal de publicité et de reconnaissance, de s’attaquer à la communauté Ahlou Lahi dont la mission est de porter haut le flambeau des enseignements du Mahdi, expression d’une haute spiritualité ».

Réponse : là aussi, je ne saurais épiloguer sur des procès d’intention quant au « mal de publicité et de reconnaissance » dont je souffrirai ainsi que d’autres comme moi. C’est le genre d’accusation à mon sens que n’enseigne pas la morale layène. Quant à son auteur, s’il croit au jour dernier, il sait qu’on lui demandera de prouver ses dires qui en ce qui me concerne tombent dans le « qawluz zûr ». Et si par moment, comme cela devrait être le cas pour un bon musulman, vous avez des remords ou qu’on vous interroge au jour dernier à ce sujet, soyez assuré de mon pardon.

Passons maintenant sur les rares observations de fond qu’on trouve dans ce que monsieur Kâ a écrit. Il dit : « Quand ce prétendu Imam qui ne cerne même pas la notion de réincarnation se permet de faire ce discours insensé, il devient ridicule. Nous lui recommandons d’aller se documenter car il se base sur une littérature très facile, terre à terre. L’erreur c’est de penser qu’il apprend quelque chose aux layennes. Qu’il se détrompe car son argumentaire, c’est l’ABCD que nous avons maîtrisé depuis le bas âge. « Imam », Si vous pensez que vous voulez nous réduire au silence, vous vous trompez lourdement ».

Réponse : on ne pourra pas quand même me reprocher de ne pas avoir donné ma compréhension de la réincarnation, alors donner la vôtre et on en débat, c’est aussi simple que cela. Kâ écrit : « En réalité tout le monde sait que les layennes torturent les esprits, leurs discours « dérangent » car ils bousculent les convictions séculairement installées dans les consciences et le subconscient de certains qui nagent dans leur confort intellectuel ».

Je ne nage pas dans mon confort intellectuel, au contraire, je suis inquiet et je me pose des questions dans l’espoir de susciter un débat. Aussi, le but n’est pas de réduire au silence qui que ce soit, le cas échéant, j’en aurai pas les moyens.

Kâ écrit : « C’est la raison pour laquelle, avant et après chaque célébration de l’Appel de Seydina Limamou (PSL), les prêches négatifs comme le vôtre, sont entonnés partout. Paradoxalement, vous ratez ainsi l’occasion historique de vous taire car vous devez  savoir  que le silence ne permet pas de distinguer le sot du savant. Mais comme vous avez  choisi votre camp,  vous  prêchez sans envergure . Nous n’allons pas si bas en vous répondant par des arguments religieux. Vous n’en valez pas la peine ! En réalité, la plupart de ces gens qui critiquent les layennes sont des nombrilistes sans vergogne qui pensent que la terre tourne pour eux, que le monde leur appartient. Ils ont des réactions épidermiques qui traduisent un esprit partisan, un complexe d’infériorité. Mais ils n’ont qu’à visiter l’histoire religieuse du Sénégal (s’ils en ont les capacités intellectuelles !) pour savoir que tous les pourfendeurs de Seydina Limamou sont devenus ridicules car les faits historiques les ont démentis. L’Appel a 138 ans !

Certains parmi ces pourfendeurs (qu’ils aient pour nom, Sall, Ndao, kanté ou autres),  doivent comprendre  que ce n’est pas avec une longue  barbe qu’on est forcément un érudit, loin de là . Car « Si la barbe était synonyme de sagesse, le bouc serait Socrate » Pour terminer nous leur demandons d’aller fouiller les livres et d’accepter de débattre sérieusement. S’ils en ont le courage ! Ce n’est pas en se réfugiant derrière des prêches insipides, des vidéo, des articles insipides sur le net qu’on pense ébranler l’esprit des croyants.  La cible est ailleurs, regardez prés de vous ! Le débat est intellectuel, il ne se fait pas avec des insultes qui traduisent une certaine étroitesse et bassesse d’esprit…Certains sont prompts à retourner leurs vestes et même les jeter pour des intérêts personnels ou religieux. En tout cas, nous autres fidèles de Seydina Limamou (PSL), continuerons à prêcher la bonne parole jusqu’à ce que le monde accepte la mission prophétique et universelle de ce dernier. Rien ne pourra ébranler la conscience et la conviction des milliers de fidèles, ni ternir l’image reluisante des  messages de Baye laye (PSL)».

Je n’ai pas prêché, j’ai donné mon point de vue sur le sujet du Mahdi et du Messie tel que l’enseigne le crédo layène. Que ma personne n’en vaille pas la peine soit mais le sujet oui. En effet, il s’agit de savoir si on doit ou non croire avec les implications y afférentes, que le prophète Muhammad (saws) est revenu réincarné en chair et en âme, qu’il est aussi lui-même le Mahdi, que Jésus (paix sur lui) est revenu enfanté par un père et une autre femme que Marie et que le « Dajjâl » est apparu et qu’il l’a tué, etc., Eluder le débat sur tout cela sous l’argument de la petitesse de la personne que je suis, ne fait pas sérieux. Le seul camp que j’espère avoir choisi est celui d’un débat argumenté, c’est-à-dire, tout sauf ce que vous écrivez. Dites-nous ce que vous savez de l’histoire religieuse du Sénégal pour éclairer notre lanterne au lieu de cacher un savoir si important sur un sujet aussi sensible. Pourquoi choisir de nous laisser dans l’ignorance.

Et puisque le ridicule et l’ignorance ne peuvent me tuer, achevez-moi avec des arguments recevables en raison et en révélation. Quant à la durée de l’Appel, je ne saurais deviner où vous voulez en venir mais j’ai donné quelques exemples de revendication du statut de Mahdi et de Messie qui l’ont précédé ou en sont contemporains voire du statut de prophète avec le cas de Musaylima « al kazzâb » (l’imposteur) à l’époque du prophète Muhammad (saws) déjà. Je n’ai pas une longue barbe, je ne me réclame pas de Socrate et je ne parle qu’en mon nom. Je ne pense pas avoir raté l’occasion de me taire car ce sujet intéresse toute la Oumma et même comme je l’ai déjà dit, toute la communauté abrahamique. N’essayez pas de confisquer ou de mettre fin au débat et à la réflexion car vous ne le pourrez et je n’en ai cure. Pourquoi tout le monde doit-il se taire sauf vous alors que même Satan, Dieu l’a laissé s’exprimer ! Il ne faut pas surtout faire l’erreur de croire que les sujets du Mahdi, du Messie et ses autres évènements de la fin des temps est l’apanage d’une communauté ou école de pensée, etc. Mais si mon article n’est pas un appel à un débat, c’est quoi alors ? Je ne vois pas dans mes propos quelque chose qui corresponde à des insultes comme j’en ai vu sur presque chaque ligne de ce que vous avez écrit. Si Dieu a décidé que Limamou est le Mahdi, je voudrai juste en être convaincu car si je ne peux rien savoir comment y croire ? Et voilà que vous qui parlez de débat intellectuel y mettez fin avec ce propos d’une radicalité et d’un dogmatisme légendaire : « Désormais, nous répondrons du tac au tac, la passivité a des limites. Mieux, nous leur réitérons que   nolens volens, Seydina Limamou (PSL) est le Mahdi car Dieu en a décidé ainsi. Si cela chagrine les esprits indécrottables, tant pis car dans ce pays, le ridicule ne tue pas ».

Continuer à prêcher ce que vous pensez être la bonne parole, c’est votre plein droit mais sachez respecter celui d’autrui à débattre voire à prêcher comme vous. On ne sait pas où vous voulez en venir : sur une ligne vous appelez au débat intellectuel, sur une autre vous insultez et sur une autre encore vous prêchez votre crédo :

Kâ écrit : « En tout cas, si vous êtes prêt pour un débat public, nous trouverons l’occasion de vous faire comprendre votre ignorance. Par contre, si vous choisissez la voie du ridicule, continuez ! »

Réponse : Ce débat public, mon cher Baytir, reconnaissez au moins que c’est moi qui l’ai provoqué et souhaité avec le texte que j’ai publié en 5 parties. Toutefois, il est mal parti vu la conception que vous en avez. Votre état d’esprit ne vous positionne pas comme une partie prenante intéressante pour ce genre de débat. Avec vous, on est loin de la sérénité et d’une ambiance de débat ou seul les arguments des uns et des autres vont prévaloir. C’est à cela que le Coran nous convie à travers ce verset que j’ai déjà cité « Apportez vos preuves (arguments) si vous êtes véridiques » Toutefois, je reste disposé à participer à un débat public sur ce sujet si nous nous mettons d’accord sur les conditions de son organisation. Et on verra comment s’appliquera cet adage que j’ai reformulé comme suit : « qui ridiculisera bien ridiculisera le dernier » C’est lourd à prononcer mais je tenais à reprendre les termes de votre volonté apparemment insatiable de ridiculiser l’autre.

Ahmadou Makhtar Kanté
Imam, écrivain et conférencier
Email : amakante@gmail.com

Fait à Dakar, le 12/04/2018 – Rajab, 1439H

2 réflexions sur “Mon article sur le crédo layène, ma réponse au sieur Baytir Kâ – Imam Makhtar Kanté

  1. Salam a vous tous .
    J’espère juste que tout ce que l’on dit avoir été écris par les deux parties l’est réellement et qu’on ne se baserait pas sur du commérage .
    Je penses que c’est un sujet qui mérite bien un débat intellectuel et qu’on essayera vraiment de rester objectif pour le bien de toute la OUMA.
    Que je sache,S.Limamou disait de l’abandonner pour celui qui guiderai mieux vers le droit chemin. Mais qu’il a aussi prouvé par ses actes qu’on pouvait lui faire confiance.
    En résumé, évitez nous des débats à presse interposée et restez objectif comme le rappel imam.

    Salam à vous tous .
    Bal leine ma akh.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s