Yaye Fatou Diagne : « La micro finance islamique est un atout important dans la lutte contre la pauvreté »


Finance islamique

Pouvez-vous revenir sur les péripéties qui ont conduit à la mise en place du PROMISE ?

Depuis l’avènement du Président Macky Sall, il a eu pour ambition de faire du Sénégal un pays émergent. Et qui dit émergent, dit rendre à la personne sa dignité, qui est la capacité d’avoir une activité qui puisse permettre à l’être humain de se prendre en charge. Dans cette dynamique-là de création d’emploi et d’autonomisation, le PROMISE a vu le jour pour donner corps à la volonté du président de la République. Ce dernier a choisi d’ouvrir les portes du Sénégal à la finance islamique en général et à la microfinance islamique en particulier. Le propre de la microfinance islamique, c’est justement de lutter contre la pauvreté.

Quels sont les cibles du PROMISE ? 

Le Programme de développement de la microfinance islamique cible les jeunes, les femmes, les micros-petites et moyennes entreprises, surtout en milieu rural. 

Comment appréhendez-vous l’avenir de la microfinance islamique dans notre pays ? 

Ce programme est venu à son heure. Tout est parti d’une réflexion, d’un accompagnement et d’un partenariat qui a été longtemps bénéfique avec la Banque Islamique de Développement (BID). Maintenant, dans le souci de lutter efficacement contre la pauvreté, l’installation du PROMISE était une nécessité et une réalité qui s’imposait d’elle-même. Le programme consistera à mettre en place la microfinance islamique dans le système financier sénégalais de façon pérenne; que les sénégalais puissent avoir le choix d’opter pour une microfinance classique ou une microfinance islamique.

Quelle est la différenciation entre ces deux systèmes ? 

Les deux se différencient de par leur conception et leur mode de fonctionnement. Dans le cas de la microfinance islamique, une relation de partenariat gagnant-gagnant est d’emblée établie. Désormais, avec l’arrivée de la microfinance islamique, le portefeuille qui est offert au peuple sénégalais s’élargit.

Quelles sont les pistes envisageables pour que la […]

Lire la suite : www.dakaractu.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s