COVID-19, pistes de prévention au sein des mosquées – Imam Ahmadou Makhtar Kanté


corona mosquée senegalPaix sur vous et santé pour tous
COVID-19, pistes de prévention au sein des mosquées
Les Imams et responsables des mosquées ont un rôle très important et obligatoire à jouer dans la prévention et la lutte contre la maladie due au COVID-19 (ex Coronavirus ). En effet, comme le célèbre hadith  » chacun de vous est un berger… » et aussi « l’homme le plus aimé de Dieu est celui qui est le plus utile aux gens ».
Dans cette optique, il est justifié et pédagogique de lancer des messages de sensibilisation à partir des mosquées. Cela pourrait se faire en collaboration avec le personnel du service médical de la localité où se trouve la mosquée.
Pourquoi ne pas donner la parole à un délégué du service médical après ou avant (c’est mieux pour l’écoute) la prière du vendredi ? Je me souviens l’avoir fait à la mosquée de l’université lors des premières activités de sensibilisation contre le SIDA.
On m’avait dit « parler de sida dans une mosquée ! » mais quand le médecin, qui lui-même était étonné d’être invité à en parler dans une mosquée, a pris la parole, tout le monde est resté !
S’il y a un problème de disponibilité du personnel médical, on pourrait tout simplement demander à un médecin qui fréquente la mosquée de donner un message de sensibilisation.
Concomitamment avec la sensibilisation, il est urgent que des mesures d’hygiène soient prises ou renforcées dans les mosquées :
Disponibliser des produits et matériels d’hygiène dans les toilettes et les lieux d’ablution (il arrive souvent que des gens sortent des toilettes des mosquées pour aller directement faire leurs ablutions !),
Réduire autant que possible l’habitude de serrer  les mains, surtout après avoir touché ses yeux, son nez, sa bouche ou après avoir toussé ou éternué,
Tout fidèle qui ne se sent pas bien notamment qui ressent de la fièvre, tousse et éternue, devrait faire ses prières à la maison le temps de se soigner. Le prophète (saws) a enjoint à qui sentait une forte odeur d’ail, de ne pas venir prier à la mosquée ! Que dire alors de qui pourrait transmettre une maladie?
Tout fidèle qui est à la mosquée doit éviter de tousser et d’eternuer sans mettre son coude ou un mouchoir sur sa bouche et jeter celui-ci à la poubelle après usage,
Signaler discrètement des cas douteux à l’imam et autres responsables de la mosquée.
Faisons ce qui est en notre pouvoir et Dieu nous aidera pour ce que nous ne pouvons pas. Lors de la bataille de badr, le prophète (saws) a pris toutes les dispositions requises sur le terrain, avec l’aide d’un compagnon expert en la matière, qui lui a proposé un plan, et a aussi prié pour la victoire.
Que Dieu nous préserve. Amin.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s