Divergences musulmanes sur les mois lunaires : et si la solution était le calcul astronomique ? – Ahmadou Makhtar Kanté – Partie 3/3


Divergences musulmanes sur les mois lunaires : et si la solution était le calcul astronomique ?

Partie 2/3

Modèle et application

Dans le cadre du modèle que nous proposons, le mois musulman légal du point de vue de la Charia est déterminé sur la base du calcul astronomique. Cela suppose de s’en tenir à l’observabilité du nouveau croissant de Lune dès que la conjonction se produit à l’instant donné par le calcul astronomique. Il découle de cet énoncé que l’observation visuelle du croissant de Lune à l’œil nu et/ou avec des instruments optiques n’est pas considérée comme obligatoire. 

Nous entendons par observabilité, le fait scientifiquement établi que dès après la conjonction, le nouveau croissant de Lune peut être vu quelque part dans le monde à l’œil nu et/ou avec un instrument optique. L’instant où se produit ce phénomène de conjonction communément appelé « nouvelle lune » est calculé de nos jours à la seconde près. C’est alors cet instant de la conjonction qui sera la donnée astronomique de base pour déterminer le début et la fin des 12 mois musulmans.

Les tentatives de conciliation entre le calcul astronomique et la possibilité de voir à l’œil nu et/ou à l’aide d’instruments optiques le nouveau croissant de Lune n’ont pas abouti à des résultats satisfaisants. En effet, même si on accepte de se référer à l’instant de la conjonction calculé par les astronomes tout en continuant de considérer que l’observation visuelle est obligatoire, les divergences demeurent en raison des limites de ce procédé que nous avons déjà expliquées[1]. En effet, s’arrêter à ce niveau ne règle pas le problème de fond car même s’il y a accord pour prendre l’instant de la conjonction comme repère, il peut y avoir désaccord sur l’observation visuelle du nouveau croissant de Lune après le coucher du Soleil.

Comment définir le mois musulman sur la base du calcul astronomique ? « Le mois musulman est le temps d’un cycle lunaire complet s’écoulant entre les instants, calculés par les astronomes, de deux conjonctions consécutives. Il compte au moins à 29 jours et au plus à 30 ».

Quand commence et se termine le mois musulman en rapport avec la définition susmentionnée ? « A l’instant du coucher[2] du Soleil (ou du fajr) qui vient dès après la conjonction vraie, commence le premier jour du mois musulman selon un lieu géographique donné. A l’instant du coucher du Soleil (ou du fajr) qui vient après la conjonction suivante, prend fin ce même mois ».

Les avis de deux grands oulémas contemporains militent en faveur de cette option : l’égyptien spécialiste du hadith et jurisconsulte, Ahmad ibn Muhammad Châkir (m. 1958) et le juriste libanais le Cheikh Faysal mawlawi (m. 2011). Dans ce cadre, deux critères suffisent à déterminer le début et la fin du mois musulman : i) l’instant de la conjonction vraie ; ii) l’instant du coucher du Soleil (ou du fajr).[3]

A ce sujet, voici le point de vue du jurisconsulte contemporain, Faysal al mawlawi : « Pour nous, il est obligatoire de recourir au calcul scientifique pour déterminer les débuts et fins de mois lunaire. A cette fin, nous devons tenir compte du court instant (lahzah) de la naissance de la Lune et le considérer comme le début du nouveau mois lunaire. Selon cette option, le premier jour du nouveau mois lunaire est le jour qui suit le coucher du Soleil après la naissance de la Lune même si c’est pour un court instant (lahazât)[4]. Il s’agit des premiers instants où la Lune quitte la conjonction alors qu’on ne pourra la voir sur terre que des heures après. Dans le cadre de cette option, il n’est pas tenu compte de la condition obligatoire défendue par certains, de l’apparition de la Lune après le coucher du Soleil »[5].

Dans la même veine, voici ce que dit l’ouléma égyptien, Ahmad châkir : « Si la disparition du motif de l’illettrisme implique que l’on doive désormais se baser uniquement sur le calcul, il convient de se baser sur le calcul exact de la naissance du croissant, sans tenir compte de la possibilité ou de l’impossibilité de le voir. Le mois commencera donc réellement le soir ou le croissant disparaît après le coucher du soleil, ne serait-ce que d’un court instant ».[6]

Application de notre modèle

Nous allons prendre l’exemple de ce mois de Ramadan 1441/2020 pour Dakar où je réside. Chaque pays tient compte du décalage horaire. Les données sont vérifiables sur le Net :

  • La conjonction est calculée pour se produire le Jeudi 23 Avril 2020 à 02h 26 min (UTC)
  • Cela correspond à 02h 26min heure de Dakar (pas de décalage horaire) – 05h 02min heure de la Mecque – 04h 26min heure de Paris ;
  • Puisque la conjonction s’est produite avant le fajr (05h 37min) – (05h 01min heure de Paris), le premier jour du Ramadan 1441/2020 devrait correspondre à ce même Jeudi 23 Avril 2020[7]. Ceci, si on fait débuter le jour à l’instant du fajr comme le préconise notre modèle ;
  • Si on tient compte et de la conjonction et de la visibilité après le coucher du soleil, alors on voit dans les cartes de premières visibilité que le nouveau croissant de Lune sera visible à l’œil nu et/ou avec des instruments optiques, jeudi 23 Avril 2020, à partir de l’ouest en passant par les Amériques du nord et du sud jusqu’en Afrique. Il faudra alors attendre de voir ce que cela donnera pour ceux qui vont observer après le coucher du soleil du jeudi 23 Avril 2020. S’ils voient, après le coucher du Soleil (19h 24min), le mois de Ramadan débute le vendredi 24 Avril 2010, sinon, c’est le samedi 25 Avril 2020 ;

Conclusion

Les relations entre politique, science et charia ont évolué de telle sorte que la Oumma est de nos jours secouée par un malaise profond relatif à la détermination des 12 mois de son calendrier basé sur le cycle lunaire et à celle des dates importantes notamment pour le culte musulman. Suite à une revue critique des arguments des uns et des autres, sur le mode de détermination des mois lunaires, nous proposons un modèle théorique qui concilie Charia et Astronomie. Ce modèle soutient une thèse adossée à deux principes, à savoir que : i) l’observation visuelle n’est pas obligatoire pour déterminer les mois musulmans ; ii) L’instant de la conjonction vraie et celui du coucher du Soleil (ou du fajr) suffisent à déterminer les débuts et fin des 12 mois musulmans. Par la grâce d’Allah et Son assistance, nous sommes honorés de soumettre ce modèle d’élaboration d’un calendrier musulman à toute la Oumma afin qu’il soit étudié de façon approfondie par les compétents en la matière et apprécié à sa juste valeur.

Ahmadou Makhtar Kanté
Imam, écrivain et conférencier
Fondateur du portail web : « www. tibiane.com »
Dakar, le 16 avril 2020 / Cha ‘bân 1441H


[1] Voir notre livre « Astronomie et Charia » Dans cette perspective qui est la nôtre, les cartes de première visibilité ne seront pas requises même si elles peuvent être utiles pour d’autres fins scientifiques.

[2] C’est la convention adoptée depuis les premières générations de musulmans. Cette pratique arabe au départ se justifiait par le fait que c’est seulement après le coucher du soleil qu’on pouvait observer et voir ou pas le nouveau croissant de Lune. Maintenant, il se pose la question à savoir : vu que le jeûne du mois de Ramadan débute au fajr comme indiqué dans le Coran (Coran 2 : 187), et qu’il est possible de déterminer cet instant à la seconde près pourquoi ne pas en (le fajr) faire le début du mois ?

[3] Etant entendu que l’instant de la conjonction vraie donné en UTC (Temps Universel Coordonné) qui a remplacé le GMT doit être ramené à l’heure locale (décalage horaire de -12h à +12h).

[4]De nos jours, les astronautes et spécialistes de sciences connexes peuvent photographier le nouveau croissant âgé de quelques minutes après la conjonction.

[5] Voir notre ouvrage, Astronomie et Charia, 2018

[6] Voir notre ouvrage, Astronomie et Charia, 2018

[7] Il faut juste garder à l’esprit que le jour grégorien, c’est de minuit à minuit.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s