Skip to content

Imam Ahmadou Makhtar Kanté – Mort des gazelles oryx : un communiqué sans objet

MORT DES GAZELLES ORYX : un communiqué sans objet

Paix sur vous et tous contre la maltraitance des animaux

Le communiqué du ministre de l’environnement sur la mort de quelques gazelles oryx lors de leur transfert vers une ferme privée qui serait celle du ministre lui-même est une esquive qui pèche par son silence éloquent sur le problème révélé par la presse.

À coup sûr, elle ne restera pas dans les annales de la « clarification » annoncée au tout début du document comme étant le but de celui-ci.

Il fallait juste reconnaître les faits (mort de quelques gazelles Oryx lors de leur transfert vers une ferme privée), puis, annoncer une enquête administrative et indépendante sans délai. En lieu et place de cela, le communiqué nous fournit un descriptif fastidieux de quelques éléments de la politique du Sénégal sur les conventions, les animaux importés, etc.

Apparemment, l’option choisie par le ministre ne semble pas privilégier la transparence dans ce dossier. C’est peut-être parce qu’il n’y a pas eu mort d’homme…Pourtant, ce ministre doit être le premier défenseur des animaux dans notre pays en rapport avec les missions du ministère dont il a la charge et notamment, la Direction des Parcs Nationaux (DPN).

II a raté l’occasion d’être le prophète Noé (paix sur lui) qui met des animaux dans l’arche pour les sauver du déluge. Osons espérer que cet épisode tragique n’annonce pas un autre déluge et le naufrage des animaux qui sont déjà si mal traités dans ce pays.

En islam, la bienfaisance (ihsan) et la compassion (rahma) concernent aussi les animaux et pas seulement les humains. Quand on voit comment certains charetiers traitent leurs bêtes en ville sans être inquiétés malgré ce qu’en dit la loi… Et voilà que la Tabaski approche, et on verra toute forme de maltraitance des moutons…

Dieu sauve les humains et les animaux au Sénégal.

Wa Salam

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :