Skip to content

Honte à ces soi-disant musulman(es) des téléfilms et autres séries télévisées qui font la promotion de comportements qui choquent le modèle familial – Imam Ahmadou Makhtar Kanté

Paix sur vous

Le combat des valeurs aura lieu au Sénégal

Honte à ces soi-disant musulman(es) des téléfilms et autres séries télévisées qui font la promotion de comportements qui choquent le modèle familial, la morale sexuelle et autres valeurs sociétales de notre cher pays. Ils vendent leur foi à vil prix.

Eux et les groupes qui sont derrière doivent se préparer au grand et long combat que le peuple des valeurs mènera contre leur agenda. On ne laissera personne apprendre à nos enfants le niak diom, niak kersa, goor Jigueen, ndiaaloo ak louni mel ak diko wesaré ci rewmi.

Naniou xamné xaalis ak siiw loumou leen jaral, paspass ak xeex lou bon dina niouko jaral.

Entre temps, c’est un devoir islamique pour les parents et les aînés de protéger les enfants et les adolescents. Il faut déjà commencer par une bonne communication et sensibilisation au sein de la famille sur les dangers des productions en cause.

C’est trop facile de ne rien faire ou tenter au prétexte qu’on y peut rien. Attention au parent « dayyous » qui reste indifférent à ce qui se passe chez lui. Le hadith dit que le « dayyous » n’entrera pas au paradis !

L’autre hadith très connu, sans qu’on puisse en dire autant quant à l’application, dit : « Chacun de vous est un berger et à chaque berger, il sera demandé des comptes sur ce qui a été confié à sa garde. L’homme est un berger dans son foyer et des comptes lui seront demandés. L’épouse est une bergère dans le foyer de son époux et des comptes lui seront demandés ‘. »

A la sourate « an nour » (la lumière) un verset dit que les auteurs de la propagation de mauvaises moeurs au sein des croyants seront châtiés en ce monde et dans l’au-delà ! (Coran, S24 : V19).

Dioulit dou bok ci lou bon te dou khoumbal lou bon. Kou nek ci loolou dontewoon Dioulit ngay wootewoo, te touboo guen ca, mbouguel moolay khaar fii ci adduna balaa alaakhira.

Afin que nul n’en ignore.

Wa Salam

2 Comments »

  1. Salam. Il y’a erreur sur la référence donnée sur le Saint Coran. Au lieu de S32 : V27, le verset en question ici est à la sourate 24 verset 19.
    Merci de corriger.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :