Skip to content

Retour sur les caricatures nauséabondes de Charlie Merde – Imam Ahmadou Makhtar Kanté

Il faut noter que pour nombre de français et pour Macron, la seule limite du droit de blasphémer c’est la Schoa et les juifs. La preuve, ce sont les motifs « antisémites » de la condamnation de l’humoriste Dieudoné où les juges parlent d’insinuation, de provocation, d’appel à la haine, etc (voir sur internet mots clés : condamnation Dieudoné).

Toutes choses qui s’appliquent aux caricatures nauséabondes de Charlie Merde relativement aux musulmans. Ces caricatures insinuent que les crimes y représentés sont le fait d’une communauté de gens adeptes du prophète Muhammad (saws). Le monde entier sait qu’il s’agit des musulmans. Pourtant, on nous explique que le blasphème se limite à critiquer, attaquer, etc, une foi, une idéologie mais pas à s’en prendre aux personnes qui s’en réclament !

Toutefois, je considère que l’indifférence, le recours à la justice si nécessaire, la contre argumentation qui ridiculise les auteurs de ces torchons peuvent suffire comme réponse. Pour le reste, Dieu reconnaît les ennemis de Ses prophètes et de leurs messages destinés aux humains qui veulent Sa guidance.

wa Salam

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :